Brouillon : {Audio} – Podcast : Vivre de sa passion

Bonjour à vous, chers et chères amies

Je suis ravie de vous accueillir sur cette page.

Avant de commencer, petits mots d’introduction, à écouter ici :

Ou bien à lire :

*

Cet été, j’ai été accompagnée par Morgane Sifantus dans l’écriture d’un projet qui m’est cher, et qui, depuis quelques mois, demande de façon insistante à être réalisé…

C’est un projet que je nomme pour l’instant “MDMA, mais c’est pas ce que tu crois!” et dont je vous reparlerai plus longuement bientôt.

Un des sujets en lien avec ce projet qu’elle m’a demandé d’explorer est une question qui revient très souvent dans ma vie et dans mon travail :

Comment vivre de sa passion ?

Elle m’a demandé de me pencher sur la phrase “vivre de sa passion“, de la décortiquer et d’explorer ses liens avec l’argent, avec la souffrance, avec l’accomplissement, avec la propriété et l’appropriation (et tout ce qui me viendrait d’autre).

Et il m’est venu beaucoup de choses. J’ai adoré l’exercice.

Mais une fois terminé, elle m’a lancé un grand défi : partager mes réflexions. Argh !

Avec qui je veux, comme je veux.

Après beaucoup de confusion et d’hésitations, j’ai senti quand même que j’avais envie de vous les partager. Et aussi que j’avais envie de lire ces textes, à voix haute et de les enregistrer.

Dans ces réflexions, je ne déclame aucune vérité, aucun mode d’emploi, aucune certitude. Ce n’est pas un exercice rhétorique, je ne cherche l’accord de personne, ni pouce rouge ni pouce bleu, ni convaincre qui que ce soit. Il n’y a pas de débat.

Même si parfois je peux parler avec conviction. Mais ce sont mes convictions, je partage ma vérité, intime et personnelle.

D’où la difficulté de l’exercice d’ailleurs…

Du fond du coeur, ce que j’espère pouvoir transmettre à travers ce partage, c’est que chacun puisse s’offrir la possibilité de libérer ses propres questions, personnelles, intimes, idiotes, existentielles, ridicules et profondes.

Juste libérer les questions. Sans chercher forcément à apporter tout de suite des réponses. Juste les laisser infuser.

Je réalise également qu’avoir des convictions ne signifie pas de devoir les imposer aux autres.

Une conviction, c’est une foi profonde, un chemin personnel qu’on suit, avec passion justement.

Et allons-y, parlons de la passion !

*

  • Réflexions #01 – Cette discussion m’énerve
  • Réflexions #02 – Et si ce n’était pas ça…
  • Réflexions #03 – Pourquoi est-ce si difficile d’allier l’argent et la passion ? Hypothèse 1
  • Réflexions #04 – Les systèmes contraires
  • Réflexions #05 – A mon échelle, qu’est-ce que je peux faire ?
  • Réflexions #06 – Pourquoi est-ce si difficile d’allier l’argent et la passion ? Hypothèse 2
  • Réflexions #07 – La propriété privée est vouée à disparaître
  • Réflexions #08 – Pourquoi vouloir passer d’un “loisir” à un “métier” ?
  • Réflexions #09 – La quête de sens a-t-elle un sens ?
  • Réflexions #10 – Petite précision
  • Réflexions #11 – Ressourcement & Contribution
  • Réflexions #12 – Pourquoi abandonne-t-on une passion ?
  • Réflexions #13 – Pourquoi vouloir devenir artiste professionnel ?
  • Réflexions #14 – Je cherchais un objet

Références que je cite :

Rainer Maria Riilke, Lettres à un jeune poète

Bernard Lietaer, Au coeur de la monnaie

Elizabeth Gilbert, Comme par magie

Christiane Singer, Derniers fragments d’un long voyage