TEDx : 5 Conférences géniales sur la Musique à voir absolument


Inspirations /
Envie de partager cet article ?

Temps de lecture estimé : 3 min

Il y a en a pleins d’autres, mais voici la sélection de mes 5 conférences TED préférées sur la musique.

1. Comment transmettre sa passion pour la musique

Benjamin Zander, Musique et Passion

Benjamin Zander, Musique et Passion, TED 2008 (20min)

Je ne m’émeus pas si facilement (euh…en fait si) mais la présentation de Benjamin Zander, qui a été chef d’orchestre pendant 20 ans, est vraiment touchante. Ce n’est pas fondamentalement ce qu’il dit qui est beau ou ce qu’il joue au piano (OK Chopin c’est magnifique), mais c’est surtout la passion qu’il insuffle dans ses mots, l’amour derrière sa volonté de transmettre.

Ce qui est beau c’est son optimisme et sa conviction que tout le monde peut être ému par un morceau de musique classique. Parce que tout simplement la musique est le langage des émotions.

Finalement, je me dis que la pédagogie, c’est peut-être un chemin qui permet de transmettre de l’amour. En tout cas, c’est une vision que Benjamin Zander incarne à merveille.

2. Comment (re)trouver l’inspiration

Sting, Comment j’ai recommencé à écrire des chansons

Sting, Comment j’ai recommencé à écrire des chansons , TED 2014 (23 min)

Super beau témoignage de Sting. Purée, quel parcours d’homme.

En fait, je ne savais pas, mais pendant des années, Sting a “perdu” totalement l’inspiration. Page blanche pendant plusieurs années. Grosse crise (j’imagine avec tout ce qui va avec…). Dans sa conférence TED, il raconte comment il a retrouvé l’inspiration le jour où il a accepté de retourner vers son passé, vers tout ce qu’il avait quitté dans sa jeunesse et dont il ne voulait plus jamais entendre parler : son village ouvrier, le milieu dur des travailleurs de chantiers navals. Il dit qu’à ce moment-là c’était presque comme des “vomissements” tellement pleins de choses voulaient sortir (textes, musique, etc.)

Du coup, il réalise que c’est quand il a commencé à porter la voix des autres que son inspiration est revenue. Intéressant, non ?

3. Même le silence est musique

Meklit Hadero, La beauté cachée des sons de tous les jours

Meklit Hadero, The unexpected beauty of everyday sounds, TED 2015 (13 min)

Superbe présentation de Meklit Hadero, musicienne et compositrice d’origine éthiopienne. Elle a une façon délicieuse de parler de musique et du fait que tout ce qui nous entoure est déjà musique : le chants de oiseaux, les mots qu’on prononce, les bruits de cuisine, tout. Y compris le silence… Il n’y a pas de “vrai” silence d’ailleurs.

Ce qu’elle dit, bien sûr, n’est pas nouveau mais ce qu’elle dégage en le partageant est vraiment exquis !

Si tu ne veux pas tout regarder, écoute juste les premières minutes quand elle fait écouter un extrait où on entend un chanteur d’opéra qui échauffe sa voix… (#spolier : euh, non allez je dis rien ! ^^)

4. Retranscrire la musique de l’Univers ? Sérieux ?

Matt Russo, Quel est le son de l’Univers ? Une rencontre musicale

Matt Russo, Quel est le son de l’Univers ? Une rencontre musicale, TED 2018 (16 min)

Matt Russo est astrophysicien ET musicien (oui, ça existe). Et sa passion, c’est de retranscrire la musique du cosmos. Rien que ça. Il a mis au point un “outil”…euh, enfin un truc, qui lui permet de créer des sons en fonction…euh, des rythmes et de l’harmonie…euh, des mouvement de la rotation des planètes dans un systèmes solaire…enfin, quelque chose comme ça ! 🙂 Bref. Ça fait de la musique ! C’est déroutant. Et magnifique.

We live in a musical universe“. Génial.

5. Campagne de crowdfunding à 1 million de dollars : elle l’a fait

Amanda Palmer, L’art de demander

Amanda Palmer, L’art de demander, TED 2013 (13 min)

Je ne sais pas ce qui m’a le plus scotchée : la retranscription de la musique du cosmos de Matt Russo ou bien Amanda Palmer, artiste américaine, qui a réussi à récolter plus d’1,2 million de dollars pour financer son projet d’album en 2012, submergée de toute part par les : “mais t’as aucune chance ! c’est la criiiiise, les gens n’achètent plus de musique !!” ?

Le plus drôle, c’est qu’elle s’était fait jeter juste avant par sa maison de disques parce qu’elle n’avait vendu “que” 25.000 exemplaires de son album. Et là, avec sa campagne de crowdfunding, elle récolte plus d’1,2 millions de dollars… avec justement 25.000 contributeurs.

Peu importe sa musique ou son style, ou même la méthode, mais c’est très inspirant de voir des artistes (/entrepreneurs) qui s’autorisent à chercher, tester et créer un modèle économique qui leur convient SUR-MESURE.

C’est aussi dans la capacité à sortir des sentiers battus et à créer un business modèle original que s’exprime la créativité. Comme j’en parlais pour David Bowie par exemple.


Envie de partager cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.